Les oeuvres de Martín

Les oeuvres de Martín

Par Cristina Laborda, maman de Martín

Martín

Martín

Depuis que Martín était tout petit, j’avais toujours dans mon sac un petit carnet et un crayon à papier.
Quand nous rentrions dans un lieu dans lequel Martín ne semblait pas être à l’aise, un restaurant, une salle d’attente, je sortais le petit carnet… et notre enfant se tranquillisait en dessinant.
J’aime regarder tous ces petits carnets que nous avons ainsi emmagasinés au fil du temps et des lieux.
Dessiner pour lui, a toujours été comme une valve d’échappement, une façon de pouvoir faire avec son corps.

Quand je regarde ses créations, quand il vient me montrer le portrait que d’un seul trait il a fait d’Eva son amie, avec ses grands yeux carrées bleus, je découvre que vraiment il a pu capter le regard de cette petite fille.
Ou quand il dessine son copain Samuel entouré de flammes, avec des piques recouvrant tout son corps en train de lancer un super ballon de basket ball, je crois que vous pouvez vous faire une idée très précise de comme est Samuel…

Martín

Martín

Martín a beaucoup de facilités pour s’exprimer au travers du dessin. C’est sa façon de pouvoir dire comment il voit le monde et ceux qui l’entourent. Sa vision des villes et villages, nous interpelle et nous remplie de joie. Les églises et les châteaux sont sa spécialité. Je ne saurais pas dire ce que nous aimons le plus, si c’est le regarder dessiner avec tant de joie ou de regarder ce qu’il dessine. Je me rappelle qu’au départ il n’utilisait pas la couleur, il aimait seulement dessiner avec le noir. 

Actuellement il adore les grands formats 2m ✕ 85 cm ! Il dessine des villes entières, et des sirènes, dernièrement un de ses thèmes de prédilection…

Martín

Martín

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans Chroniques et oeuvres des aRtistes de LaMàO, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s