Les inventions d’un père

Les inventions d’un père

Par Aurore, maman d’Eliott 4 ans

Je suis celle qui « gère ». La paperasse, le tempo des rendez vous, les allées et venues, CMP, école, les combats administratifs….

Dans mon quotidien parfois lourd, il y a aussi de grands moments de poésie, où le temps s’arrête, où le sublime est là.

Eliott a une stéréotypie toute particulière, il fait tourner son bras droit depuis son épaule comme un grand moulin, le bras est raide et droit comme un « i ».

Et il tourne, il tourne jusqu’à s’en décrocher le membre.

Il le faisait machinalement, sans expression sur son visage. A part un rictus figé, les dents serrées.

Son papa a eu une brillante idée, il lui a commandé un bâton de GRS, ces bâtons de gymnastes avec un long ruban bariolé.

AuroreEliott l’a investit immédiatement, il nous a fait des ronds, des vrilles, de longues trainées multicolore derrière lui dans le ciel. La différence c’est que son visage s’illuminait de plaisir, dans un grand sourire rehaussé de ses yeux pétillants.

Chaque fois qu’il en avait besoin, il prenait son ruban.

Puis le jeu a évolué, il nous sollicitait pour que l’on prenne l’autre bout du ruban
Lui, menait la danse, il avait le bâton et nous, nous devions tenir la fin, le bout du ruban.

Il nous emmenait ainsi jusqu’au fond du jardin en courant, et prenait plaisir en se retournant de voir si, nous étions toujours « accrochés » à lui.

Il riait, laissant derrière lui son bel arc en ciel virevolter.

Sa stéréotypie a disparu d’elle-même, même si ce n’était pas le but.

Il préfère maintenant, prolonger le lien avec nous en courant avec son ruban et nous au bout.

Une sorte de grande liberté rassurante

Un grand moment ludique et si important,

Eliott est avec nous.

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans L'accueil des inventions, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s