Les animations papier de Mahé

Les animations papier de Mahé

Par Alexandra Dauplay-Langlois, mère de Mahé

Texte de présentation de l’exposition du vendredi 27 mars 2015 au Cinéma Jean Eustache de Pessac à l’occasion de la projection du film Patinère ou le Totem de la Licorne *
La planète SamSam

La planète SamSam

Mahé est fasciné par les films Pixar, les aventures du héros SamSam, la cave du Pain de l’Amitié, le bungalow en bambou de son grand père en Thaïlande, la fabrication du vin, les châteaux fantômes de la fête foraine, les vieux appartements.

 

 

Château fantômes

Château fantômes

Ca va et ça vient selon les périodes. Et quand ça vient ou que ça revient, ça le scotche. Alors cette fascination se transforme en frustration de ne pas posséder tous les films, tous les livres, de ne pas pouvoir aller à sa guise dans la cave fermée, de ne pas pouvoir se figurer exactement ce qu’il y avait à tel endroit précisément. Cette frustration se manifeste en crises aigües, en demandes pressantes et incessantes. Rien ne peut alors le calmer. Rien, mis à part dessiner, découper, coller, malaxer, pour combler ce qui lui manque.

Garage

Garage

De cet insupportable attente de quelque chose qui ne vient pas surgit d’originales créations dont ses centres d’intérêts de prédilection sont le support. Cette inspiration vient comme l’effet d’une aspiration de son angoisse. Il détourne ce qui existe et qui est essentiel dans son monde à lui pour en faire ses propres objets, qu’il utilise tels des jouets pour se raconter des histoires. Son frère Zadig devient alors son compagnon de jeu privilégié. Il suit avec intérêt toutes les phases de la création de son frère et demeure le seul incollable sur l’origine de chacune de ses inventions. C’est vers lui que j’ai dû tout naturellement me tourner pour trier et à classer les innombrables productions de Mahé en vue de l’exposition Les animations papier de Mahé !

Exposition au cinéma Jean Eustache

Exposition au cinéma Jean Eustache

Depuis que j’ai rencontré mes amis de La main à l’oreille il y a déjà plus de deux ans, « l’accueil des inventions », « l’éloge du bricolage » pour reprendre les formulations si justes de Mireille Battut, me paraissent évidentes pour accompagner au mieux mon fils dans ce qu’il a d’étrange et parfois d’insupportable.

La ville, Les châteaux fantômes (2015)

Château fantômes

Château fantômes

La ville, un mélange du village de Fronsac et de Radiator spring

La ville, un mélange du village de Fronsac et de Radiator spring

 

 

IMG_0634

Les cassettes et dvd

 

 

 

 

 

 

 

Les cassettes et DVD

Toy story 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7…
SamSam 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9…
Thaïlande 1, 2, 3, 4, 5…
Timoté à l’école, Timoté et le trou noir, Timoté n’est pas sage…
Mahé s’invente les suite de ses dessins animés préférés et des histoires inspirés de sa vie qu’il imagine en cassette ou dvd.

 

 

Les albums Panini (2013 / 2014)

IMG_0705

Pendant un temps, Mahé ne jurait que par les albums Panini. Comme ces albums suivent la mode des films qui sortent, beaucoup n’étaient plus disponibles dans le commerce. Une évidence s’est imposée à Mahé : il fallait qu’il fabrique ses propres albums avec ses propres images.

 

 

 

Tu veux des bonbons Pez ? (2013 / 2014 / 2015)

IMG_0700

Les pez dans le hall du cinéma Jean Eustache

L’histoire des Pez, les distributeurs à bonbons connus de la planète entière, a commencé en 2013 et ne s’arrête pas ! Complètement subjugué par ces distributeurs à bonbons que l’on trouve en grande surface, il les dessine et les personnalise en les déclinant en série. Tous ses personnages favoris y sont représentés, Buzz l’éclair bien sure, les voitures de Cars, Les pingouins de Madagascar, Monstres et Cie, Raiponce, La reine des neiges, Mickey, Spiderman, Arthur, Shrek, Plane, SamSam, 1001 pattes, mais aussi des personnes telles que sa grand-mère ou son grand-père.

L’arbre à cartes (2015)

L'arbre à cartes

L’arbre à cartes

« – Ce sont des cartes pour jouer ?
– Non, des cartes pour rêver, des cartes de rêve pour l’arbre à cartes. Il va pousser des cartes dans le bambou. Ca c’est la carte de la planète volante, ça c’est la carte de la lune, ça c’est la carte des guillis, ça c’est la carte des étoiles filantes et celle-là c’est la carte du trou noir. »

 

 

 

 

 

* Pour en savoir plus sur le film Patinère et IMG_0626l’événement du 27 mars 2015 :

cliquez sur le lien

ou sur celui-ci pour les témoignages et photos

Advertisements
Cet article, publié dans Chroniques et oeuvres des aRtistes de LaMàO, Dits Autistes, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.