Les enfants de La Rose Verte à l’Utopia de Bordeaux

Le RAAHP (Rassemblement pour une Approche des Autismes Humaniste et Plurielle) et le Collectif Autisme Sud Ouest ont le plaisir de vous convier à la projection du documentaire sur le traitement des enfants et des adolescents autistes :

Les enfants de La Rose Verte

Réalisé par Bernard Richard

Mardi 17 novembre prochain à 20h30

Au cinéma Utopia de Bordeaux

Diapositive1

Cette projection sera suivis d’un débat,  en présence de :

– Docteur Marie Allione, responsable de l’hôpital de jour La Rose Verte à Alès dans le Gard

Cosimo Santese, psychologue

Bernard Richard, réalisateur du film

Marc Langlois qui animera les débats au nom du RAAHP

Qui soigne-t-on, que soigne-t-on, comment ça soigne ? Comment communique-t-on avec des enfants qui ne parlent pas ou peu, qui semblent indifférents à la relation humaine quelle qu’elle soit ? Comment l’enfant autiste peut-il sortir de sa bulle ? Comment les parents vivent-ils la souffrance de leur enfant et la thérapie au long cours dont il bénéficie ?

Dans un hôpital de jour d’un secteur de pédopsychiatrie, nous avons filmé librement les enfants et leurs soignants dans leurs activités thérapeutiques et éducatives, ainsi que des parents.

La pédopsychiatrie « à la française », fondée sur une longue pratique clinique, une constante recherche théorique et l’intégration d’approches diversifiées, exige que tout ce qui fait l’humanité du sujet autiste reste au centre de la préoccupation des soignants dans un travail de pensée permanent et que la parole soit au coeur de la dynamique soignante.

Qu’est-ce que la psychothérapie institutionnelle ? Comment soigne-t-on en respectant la singularité de chaque enfant qui souffre d’autisme ?

Les enfants, des parents et les soignants de la Rose Verte en témoignent.

Il est conseillé de réserver sa place auprès du cinéma.

Pour toute information, merci de contacter Anne-Marie Latour : amlatour@free.fr

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans Les événements à découvrir, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.