Retour sur la journée turbulente du 2 avril par Valerie Montreynaud

Retour sur la  journée turbulente du 2 avril à Paris par Valerie Montreynaud ( CIPPA)


DSCF1283Nous avions tout bien balisé, minuté, chronométré pour que tout le monde se sente bien, contenu dans un programme minutieusement concocté par notre groupe de parents et de professionnels attentifs. Et dans ce cadre la surprise a pu jaillir et s’épanouir ! Lucile a tendu la main pour demander  le micro, elle a chanté en dansant et fut rejointe par la danseuse. Toutes deux mieux que tous les discours, en illustration du film que nous venions de voir, toutes deux nous ont démontré que la rencontre est là, prête à être vécue dés que nous sommes prêts à l’autoriser. Et c’était beau. Un beau cadeau aux organisateurs.

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans Journée de l'autisme 2 avril 2016, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.