« Dernières nouvelles du Cosmos », sortie en salle le 9 novembre

Le film « Dernières nouvelles du Cosmos », réalisé par Julie Bertuccelli, sortira en salle le mercredi 9 novembre en France

La main à l’oreille Antenne Normandie, représentée par Aurore Cahon et Marie-Annick Dion, participera à une projection qui aura lieu à Rouen le jeudi 10 novembre en présence de la réalisatrice 

Synopsis
A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants et physiques, à l’humour corrosif. Elle fait partie comme elle dit d’un « lot mal calibré, ne rentrant nulle part ». Visionnaire, sa poésie télépathe pense loin et profond, elle nous parle de son monde et du nôtre. Elle accompagne un metteur en scène qui adapte son œuvre, dialogue avec un mathématicien…

Pourtant Hélène ne peut pas parler ou tenir un stylo et n’a jamais appris à lire ni à écrire. C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu’elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec…

La main à l’oreille participera à certaines projections de « Dernières nouvelles du cosmos » en présence de la réalisatrice afin d’échanger autour de la pensée et de l’univers cosmique et poétique de Babouillec, décalée par rapport à son corps, que celle-ci nous livre à travers  ses mots et la caméra de Julie Bertuccelli. 

Pour toute information à propos de la projection qui aura lieu à Rouen le jeudi 10  novembre, merci de contacter lamainaloreille.normandie@gmail.com

« Dernières nouvelles du cosmos » – Bande annonce from Les Films du Poisson on Vimeo.

 

7affdd_82f6a0ae73ce48d9b5363e3992721c12~mv2.png

Hélène Nicolas, qui a choisi comme nom d’artiste « Babouillec Sp » (Sp pour sans parole), est née en 1985. Diagnostiquée autiste « très déficitaire », elle intègre vers l’âge de 8 ans l’institution médico-sociale, qu’elle quitte à 14 ans. A partir de cette date, elle suit au domicile familial un programme de stimulations sensorielles accompagné d’activités artistiques et corporelles, un travail quotidien partagé avec sa mère Véronique Truffert.

Hélène n’a pas accès à la parole et son habilité motrice est insuffisante pour écrire. En 2006, après six années de recherches sur la place de la pensée dans l’existence de l’être, Babouillec Sp nous ouvre son univers. A l’aide d’un alphabet en lettres cartonnées et
plastifiées, e
lle écrit des mots, des phrases, elle communique enfin. En 2009, elle écrit Raison et acte dans la douleur du silence. Ce texte reçoit les encouragements du Centre National du Théâtre. Il est créé au festival « Mettre en scène » par Arnaud Stéphan. Depuis, Hélène poursuit son chemin dans l’écriture en composant des pièces atypiques pour le théâtre et des œuvres plus inclassables; dont le texte poétique Algorithme Éponyme, dont se sont inspirés Pierre Meunier et Margueritte Bordat pour créer en 2015, au festival d’Avignon, le spectacle “Forbidden Di Sporgersi”.

7affdd_448c776430144cbc9cd7b0d1ecc454ac~mv2_d_1412_2325_s_2.jpgBabouillec sp est éditée chez Payot & Rivages. Un recueil réunissant Raison et acte dans la douleur du silence, Algorithme éponyme, et un texte inédit: Je sortira le 3 novembre en France 

Advertisements
Cet article, publié dans Les événements à découvrir, Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.