Retour du spectacle “Is there life on Mars ?”

“Is there life on Mars ?” 

Spectacle au Théâtre National à Bruxelles – le 19 janvier 2017

Mise en scène Héloïse Meire et la Compagnie What’s up ?

Nous étions une trentaine de participants de La Main à l’Oreille (antenne Belge) et de Famisol (service bruxellois d’aide précoce et d’accompagnement, pour des enfants « avec handicap » et pour leur famille) à nous retrouver au Théâtre National pour voir le spectacle « Is there life on Mars ? »

Ce n’était ni une conférence, ni une suite de témoignages des personnes autistes sur leurs vies et leurs souffrances. Mais une vraie « mise en scène » à la fois légère et grave, pleine d’humour, de tendresse, d’humanité.

Héloïse Meire a créé cette œuvre à partir de nombreuses rencontres qu’elle a faites pendant deux ans avec des autistes et leur entourage.
Elle propose questionnement autour de la norme où le spectateur est invité à dépasser la question du handicap et de la différence et à trouver ses propres pistes face à l’imprévisible, au chaotique, à l’incompréhensible…

img_7614

Dans ce spectacle, on ne trouve pas d’explications, ni d’analyses théoriques suivies de réponses thérapeutiques mais un moment particulier où le spectateur est plongé dans le monde des autistes. Chacun affronte avec eux un univers dont il ne comprend pas les codes pour se comporter et rencontrer les autres. Il revient de ce voyage, envahi, submergé par le réel.

Mais on a aussi la surprise de découvrir comment quelques-uns ont trouvé, à leur manière, une façon singulière d’être au monde. Grâce à un circuit de train électrique, une liste de gares retenue par cœur, une danse des lettres et des mots. Ou un lien particulier avec la fratrie, avec les parents qui les soutiennent tout en se posant bien des questions.

La mise en scène alterne la parole et les mouvements saccadés, parfois agités des quatre comédiens avec une chorégraphie s’inspirant des gestes et du rapport au corps observés chez les autistes par Héloise Meire. L’univers sonore tient compte des bruits, envahissant, parfois stridents qui les perturbent tant dans leur quotidien. Mais il y a surtout ces voix parfois étranges des acteurs qui répètent ou trébuchent sur les mêmes mots, avec le débit et le rythme particulier qui témoigne de la vie de chacune des personnes rencontrées. Ces voix enregistrées lors les rencontres sont reproduites par les comédiens  qui les écoutent dans un casque qu’ils portent tout le long du spectacle sur leurs oreilles. Comme pour souligner peut être leur isolement et leur retrait du monde.

img_7613

Et le décor complète l’ensemble. Avec, comme fond de scène, une armoire dont les portes s’ouvrent à la fois sur les objets fétiches et les ambiances du quotidien parfois montrées sur des écrans animés et miroirs de leurs vies.
Après le spectacle, nous avons pu rencontrer Héloise Meire. Beaucoup d’échanges et aussi de témoignages des parents, proches et professionnels présents.

Comment laisser ces enfants/ces jeunes nous inviter dans leur monde ?

Comment se battre pour que nos enfants/jeunes soient acceptés dans leurs différences ? Comment accepter les regards que les autres portent sur eux ? 

Comment les préparer au monde qui les entoure ?

Est ce qu’il faut aller jusqu’à souhaiter de mourir ensemble plutôt que de laisser vivre son enfant dans un monde où il n’a pas sa place ?

Héloise Meire nous a parlé du défi et de la difficulté de la création du spectacle, après sa longue recherche préliminaire : comment rassembler les témoignages sans un vrai fil narratif qui les lie? Cette dernière phrase a été relevée par une des mamans de la Main à l’Oreille pour parler de sa  façon de faire dans sa vie au quotidien avec son enfant autiste  « Comment y faire avec des petits bouts détachés, comment trouver le fil ? ». « Un super spectacle très touchant, très émouvant » nous a dit une autre maman qui attend avec impatience les prochaines sorties organisées par LaMaO.

Marina Puissant 

Parent, membre fondateur de l’asbl, secrétaire et attachée culturelle

Elena Madera

Professionnelle, travaillant à l’Antenne 110 à Genval et à La soucoupe à Bruxelles

Advertisements
Cet article, publié dans Antenne ASBL (Belgique), Les événements à découvrir, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.