Forum familles… de l’importance d’être accompagné et entendu

Autisme et Fraternité le 1er avril
Par Bruno De Halleux

FullSizeRender

Lorsque nous arrivons aux Chapiteaux Turbulents pour la journée du forum des familles organisé par « La Main à l’Oreille », l’atmosphère y est chaleureuse.
Avec Dina (6 ans), une enfant de l’Antenne 110, sa mère Ryta et Gwendoline, une psychologue de l’Antenne 110, nous sommes partis tôt de Bruxelles en Thalys.
Dina, ravie de son voyage et de cette journée prometteuse, gambade et découvre avec un plaisir manifeste les tentes dressées des Chapiteaux, la scène de théâtre, les photos superbes de Michel Loriaux, la batterie pour le concert du soir ainsi que le jardin où nous prenons café et croissant pour démarrer notre journée.
Il est difficile de donner un résumé exhaustif d’une journée aux milles couleurs ou le sérieux s’est joint au rire, les spectacles à la gaieté, les interventions nombreuses des parents et de la fratrie à la découverte de trajets chaque fois singuliers.
Dès la première séquence avec le témoignage des parents, j’entends chez chaque participant que s’y recèle un désir à nul autre pareil. La première intervention entendue le matin est forte, décidée : « Pour ma fille, dit Madame Mohamed, je peux aller jusque au bout du monde pour son avenir. […] Beaucoup d’associations m’ont fermé les portes. Beaucoup m’ont lâché aussi. Aujourd’hui, certaines autres associations ramènent le bonheur dans ma famille, je cueille les fruits de ma patience »
Parfois, c’est plus dramatique. Les mots voilent à peine la douleur et la souffrance des parents. Nathalie nous rapporte les mots de son fils qui se désespère de se sentir différente des autres enfants : « Il faut me tuer parce que je ne sers à rien dans ce monde. »
J’y découvre encore combien certains professionnels peuvent parfois répondre à la détresse et aux questions des parents avec cynisme : « Cela va être très dur, dit le psychiatre qui vient de jeter un diagnostic d’autisme sur leur enfant, et très compliqué. Je vous prédis un avenir difficile. »
La journée s’est déroulée sans qu’on la voie passer, tant elle recelait de surprises dans chacune des séquences.
Après celle des frères et des sœurs, il y eut un spectacle plein de charme où deux comédiennes clowns, « Les sœurs lampions », nous ont fait rire et sourire car elles ont su allier et joindre leur performance avec l’irruption et l’ingérence incessante des enfants qui tournaient autour et derrière la scène.
J’ai été subjugué par l’équipe des Papotins, une équipe de sujets autistes, journalistes atypiques, qui interviewent des personnalités diverses et connues. Un grand moment où l’on entend la diversité infinie du rapport à l’Autre dans les questions originales, inventives et géniales de cette équipe hors du commun.
D’autres moments précieux encore, je n’ai pu être partout.
Les petites graines semées par l’association ne cessent de germer et de fleurir partout en France, en Belgique et en Suisse.
La journée du Forum Familles « Autisme et fraternité » le démontre. Je m’en réjouis.

Les mercredis du Papotin
Un film de James L. Frachon

Ryta nous parle de sa fille Dina et de son parcours jusqu’à l’antenne 101 à Bruxelles

Quelle belle ambiance ont su mettre les sœurs lampions !

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans Forum Famille, Autisme et Fraternité, Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.