Le forum familles, autisme et rencontres fraternelles

enzo et ses soeurs

Enzo et ses soeurs, Johana et Julie

La Fraternité,
par Alexandra Dauplay-Langlois

La fraternité, en tant que maman d’un enfant ayant des difficultés autistiques, je la vis au quotidien. Il y a ceux qui acceptent, et ceux qui rejettent.  On peut rejeter en ayant l’air d’accepter. C’est dans l’expérience que cela se joue la fraternité.
Il y ceux qui vont vers lui, qui restent à côté de lui, qui lui parlent, et ceux qui se tiennent loin de lui. Je me suis rendue compte que plus il est accepté, et moins il  dénote ! Le rejet exacerbe la différence, il aggrave les troubles.
Cela est valable au-delà de l’autisme bien sûr. C’est valable pour eux. Accepter l’autre c’est être à même d’apprendre de l’autre, un peu.
Zadig, le frère de Mahé, il a ça en lui, il est en demande de cela, je suis fière de lui ! Il a toujours un temps d’avance pour défendre ceux dont on se moque. Cela n’est pas simple tous les jours pourtant.
Ces petits liens de fraternité, il sont précieux, il est temps qu’ils se répandent un peu partout !
Avec La Main à l’Oreille, on y travaille ! 

Alexandra Dauplay-Langlois
Maman de Mahé et Zadig
La Main à l’Oreille Aquitaine

4 nouvelles vidéos racontant notre si belle journées aux chapiteaux turbulents :

Sébastien Castro avec son fils Ruben

 Johana et Julie avec leur frère Enzo

Notre merveilleuse ALBA DE LUNA interprète « La Malgueña » accompagnée par Olivier Carbonnel à la guitare et Cyril Leroy au bendir.

Alfredo Olivera, psychologue, créateur de la Radio Colifata à Buenos-Aires Argentine, qui réside actuellement à Paris. LA COLIFATA-FRANCE : https://www.facebook.com/colifatafrance/?fref=ts

Publicités

A propos LaMàO1

« La main à l’oreille » a été créée par des parents et amis de personnes autistes, avec pour objectif de promouvoir une approche qui prenne en compte leur subjectivité et accueille leurs inventions. Nous considérons qu’une place doit être faite, dans la Cité, au mode d’être autistique, sans se référer à une norme sociale ou comportementale. Dans l’éventail de leurs expressions, les autistes nous montrent qu’aucune personne autiste n’est pareille à une autre, comme il en est pour tout un chacun. Ils confirment ainsi que l’autisme, inséparable de la personne, ne la résume pas. Nous souhaitons en témoigner dans notre association.
Cet article, publié dans Forum Famille, Autisme et Fraternité, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.